Vapoter

Si de plus en plus de fumeurs sautent le pas du vapotage, c’est parce qu’il est moins nocif que la cigarette traditionnelle. Mais si les vapoteurs délaissent la cigarette sur le long terme, c’est aussi parce que les e-liquides ont un goût et une odeur infiniment plus agréables. Posez la question dans la rue, les réponses seront sans doute unanime : préférez-vous l’odeur d’un cendrier bien rempli ou le parfum d’une bonne glace à la vanille ?

C’est plus ou moins le choix qui se pose à vous si vous êtes fumeur. Mais attention : pour l’apprécier et progresser dans votre quête d’une vie sans tabac, la cigarette électronique doit être « configurée » dans les règles de l’art. Voici comment.


Comment savoir si votre e-cigarette est bien « paramétrée » ?

Il y a quelques signes qui ne trompent pas :

  • Vous avez ressenti une sensation de brûlure dans la gorge après le vapotage ?
  • Vous avez ressenti une irritation de la gorge ou des poumons lors de l’inhalation ?
  • Votre e-liquide n’a aucun goût ?

Si quelque chose ne va pas dans votre choix d’équipement ou d’e-liquide, votre expérience de vapotage n’aura pas bon goût. Les vapoteurs expérimentés savent comment résoudre ce problème. Si vous n’en êtes qu’à vos premiers balbutiements dans le vapotage, vous pourriez penser que cette mauvaise expérience est représentative du vapotage… et revenir à la cigarette ! Le vapotage est censé avoir bon goût. Voici comment résoudre ce problème.


Vous n’utilisez pas le bon e-liquide

Les débutants sont nombreux à opter pour les e-liquides « tabac » pour débuter leur expérience de vapotage. Il faut savoir que si les e-liquides simulent aujourd’hui le goût, la saveur et le parfum de quasiment tous les aliments, il pêche lorsqu’il s’agit du « goût » du tabac.

Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour aboutir au e-liquide « tabac » ultime, mais les résultats restent mitigés. Comme les fabricants d’e-liquides utilisent des arômes alimentaires pour créer leurs produits, vous aurez une bien meilleure expérience si vous choisissez un liquide chocolat, pomme, bonbon ou vanille. l’e liquide est la base du vapotage. Charge à vous d’expérimenter pour trouver celui qui vous convient !


La puissance de votre appareil trop élevée

Disposez-vous d’un appareil de vapotage à puissance réglable ? La puissance variable permet d’adapter le volume et la chaleur de la vapeur à vos préférences. Avez-vous un goût de brûlé, éventuellement accompagné d’une irritation de la gorge, après le vapotage ? Vous avez sans doute réglé la puissance de votre dispositif à un niveau trop élevé.

Votre appareil de vapotage est équipé d’un serpentin chauffant entouré d’une mèche. Mais si le serpentin fonctionne à un niveau de puissance trop élevé, il vaporisera l’e-liquide plus rapidement que la mèche ne peut se réapprovisionner à partir du réservoir. Dans ce cas, le serpentin surchauffera et la mèche risque de brûler.

Vous avez toujours un goût de brûlé même après avoir diminué la puissance de votre appareil ? Il est probable que vous ayez brûlé la mèche de votre réservoir. Si vous utilisez une cuve, essayez de remplacer la bobine de l’atomiseur. Si vous utilisez un système de nacelle, remplacez cette dernière.


Votre taux de nicotine est trop élevé

Ressentez-vous une sensation de grattement et d’irritation dans votre gorge ou vos poumons lorsque vous vapotez ? Vous avez toujours l’impression que vous allez tousser chaque fois que vous inhalez la vapeur de votre cigarette électronique, même après plusieurs semaines d’utilisation ?

Il y a de fortes chances que la teneur en nicotine que vous utilisez soit trop élevée. Les fumeurs ont tendance à opter un e-liquide à forte concentration en nicotine. Dans une certaine mesure, c’est assez logique, car vous risquez de ne pas être satisfait du vapotage si vous n’avez pas votre dose usuelle de nicotine. Certains individus, cependant, trouvent que des teneurs en nicotine plus élevées sont irritantes et qu’il est préférable d’utiliser des e-liquides à plus faible teneur en nicotine.