Les incontournables plats de la Birmanie

Avez-vous toujours rêvé d’effectuer un voyage culinaire ? Déguster de nouveaux plats vous passionne-t-il ? Êtes-vous à la recherche de nouvelles saveurs et de goûts étonnants ? Lors de vos voyages, souhaitez-vous, en plus de répondre à vos envies d’évasions et de détente, ravir vos papilles ? Pourquoi ne pas opter pour un séjour gastronomique en Asie du Sud-est, plus précisément en Birmanie ? Comme la cuisine birmane est très variée, il y en a pour tous les goûts. Voici 5 plats incontournables à déguster lors d’un séjour dans ce magnifique pays.

Déguster le thé de Birmanie

Déguster le thé est une excellente introduction à l’art culinaire du pays. Comme boire du thé constitue un véritable mode de vie pour les Birmans, vous aurez l’occasion d’en goûter n’importe où. Lors de votre séjour en Birmanie, si vous prévoyez de visiter la capitale Naypyidaw, ou les grandes villes comme Rangoun ou Mandalay, vous n’aurez aucun mal à trouver une maison de thé. Le thé birman est un mélange de thé noir, de lait concentré et de sucre. Boire du thé constitue une pause bien méritée après une journée de visite. Le thé est souvent accompagné de petits biscuits ou de gâteau Parata.

À noter qu’en Birmanie, le thé ne se boit pas uniquement. Vous le retrouverez également dans des préparations comme le Lephet Thok. Il s’agit d’une salade de feuilles de thé vert qui ont été humidifiées et pressées. Les ingrédients du plat peuvent varier d’une région à une autre. Cependant, il existe deux préparations principales de la salade. Pour le premier, le thé est mélangé avec du piment, du citron et du vinaigre. Ce qui donne au plat un goût aigre et pimenté. Quant au second, le thé est mélangé à des graines de sésame, des crevettes séchées, des cacahuètes ainsi que des tranches de noix de coco. Il est généralement servi à la fin du repas.

 

L’incontournable Mohinga

Si vous êtes un grand gourmand, le Mohinga est une spécialité à ne surtout pas rater lors de votre séjour en Birmanie. C’est un parfait mélange de goût et de senteur. Il s’agit d’une soupe qui est préparée à base d’un bouillon de poisson fermenté et de nouilles.

Comme il est considéré comme étant le plat national du pays, vous le retrouverez également dans la plupart des restaurants du pays. La composition de la soupe peut également être différente selon la région dans laquelle vous la dégusterez. Toutefois, en général, la Mohinga est agrémentée d’ail, d’oignons, de gingembre, de citronnelle et de farine de pois chiche.

 

Le curry birman

Impossible de quitter la Birmanie sans avoir goûté au curry birman. Il s’agit d’une spécialité qui est préparée à base de viande ou de légumes. Dans certaines régions, vous trouverez des préparations qui combinent les deux. Parmi les plus populaires figure le curry au poulet, le curry au poulet et le curry au poisson.

Les éléments principaux sont mijotés dans une sauce qui rend le plat si particulier et si savoureux. Cette sauce se compose d’une grande quantité d’huile, d’oignons, de curcuma, d’ail, de chili, de gingembre, de coriandre et parfois d’herbes fraîches.

Rate this post