barber-shop

Porter une barbe ou une moustache bien taillée est devenue une vraie tendance chez les hommes ! Même les marques de mode, comme Kenzo, engagent des barbiers professionnels pour donner du plaisir à leurs salariés. Par ailleurs, on a ce que l’on appelle les barber shop, un secteur qui est en plein essor et n’est pas près de s’essouffler de sitôt..

Mais c’est quoi un barber shop ?

C’est une combinaison de deux mots anglais : Barber et shop qui signifie littéralement : boutique de coiffure ! Mais pour être plus correct, c’est un salon de coiffure. Plus précisément, un barber shop n’est pas qu’un simple salon de coiffure, il possède deux spécificités :

 

  • 100% masculin : la clientèle est uniquement masculine. Bien sûr, on y retrouve des femmes des fois, mais elles ne font pas partie de la clientèle. Elles font partie du staff. Ces femmes sont des barber (travailleuses dans un barber shop).
  • Spécialiste en barbe : A la différence d’un salon de coiffure classique, un barber shop prend soin à la fois de vos cheveux, mais surtout de votre barbe. Donc, si votre besoin converge plus vers la recherche d’un nouveau look à votre barbe, allez chez un barber shop !

 

Barbier et barber shop, un retour à la mode du métier vintage

De plus en plus d’hommes recherchent plus d’authenticité à leur look ! Eh oui, il n’y a plus que les femmes qui prennent soin de leur apparence. Aller chez le barbier est alors devenu un autre univers très en vogue. Les hommes y viennent pour entretenir leur barbe, pour qu’elle soit parfaite et bien taillée, et pour se détendre en même temps.

 

Tendances et projections

Savez-vous qu’en France, on compte 85 000 salons de coiffure, mais seule une petite minorité est dédiée aux hommes ? Les barbiers indépendants se sont lancés progressivement sur ce créneau depuis 2015, et leur nombre ne cesse de croître vu leur succès grandissant.

Les normes et réglementation d’un barber shop

Si un jour vous souhaitez ouvrir un barber shop, cela se doit, tout d’abord, d’être un lieu accueillant pour tout public. Il doit être bien aménagé, surtout pour être accessible aux personnes à mobilité réduite. Les règles d’hygiène, un barber shop se doit de les respecter.

Aussi, ouvrir un tel salon nécessite l’obtention d’un diplôme. On dit que devenir un coiffeur dédié pour les hommes de sexe masculin ne s’improvise pas. Ainsi, il est impératif d’avoir terminé l’une de ces formations avec le diplôme correspondant :

  • Le Brevet professionnel de coiffure
  • Le Brevet de maîtrise de coiffure
  • Diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle, dans une branche liée à celle de la coiffure.

Cependant, vous pouvez tout de même obtenir votre droit pour l’ouverture d’un barber shop, même sans l’un de ces diplômes, à condition que vous justifiiez de 3 ans de pratique dans le domaine.

Par ailleurs, selon la loi en vigueur, le désir d’ouvrir un barber shop oblige le propriétaire à s’inscrire au répertoire des métiers (Chambre des Métiers et de l’Artisanat). Par conséquent, en vous inscrivant, vous devrez avoir effectué un stage de préparation à l’installation.

La tendance des barber shop ne s’essouffle pas
5 (100%) 2 vote[s]