Desert Namibie

Dans le sud-ouest de la Namibie, le Namib est un endroit côtier chaud qui fait partie des plus vieux déserts dans le monde. Il est réputé pour ses conditions climatiques constantes, arides et semi-arides, depuis plus de 80 millions d’années. Constitué d’immenses dunes colorées qui se jettent directement dans l’océan Atlantique, le désert du Namib est sans conteste l’un des déserts les plus mythiques du continent africain. S’aventurer dans ce désert est un réel accomplissement pour les amateurs d’aventure et de somptueux paysages.

Présentation du désert du Namib

Sur une superficie de 80 000 km² à peu près, le désert du Namib présente plus de 1 500 kilomètres de côtes qui longent de l’Atlantique. Avec une largeur de 80 à 160 kilomètres environ, le désert est traversé par des cours d’eau, qui sont la plupart du temps à sec, étant donné que les pluies sont très rares dans cette partie de la Namibie.

Le peu d’humidité dans cette zone provient des brouillards de la zone côtière. À la différence avec son voisin Kalahari, le désert du Namib donne l’impression d’une aridité totale.

De plus, la végétation est rare, voire inexistante à l’exception du Welwitschia mirabilis, qui est une plante particulière des déserts côtiers. En ce qui concerne la faune, celle-ci est représentée en grande partie par des reptiles et des rongeurs.

Puis, il y a également quelques grands mammifères qui se sont adaptés à la rigueur du désert. À savoir l’oryx gazelle et les éléphants. En parcourant le Namib au cours d’un séjour en Namibie, les explorateurs pourront aussi admirer quelques prédateurs tels que les hyènes, les renards, les lions…

 

Le désert du Namib, une véritable merveille naturelle à découvrir

Le nom original du Namib est « nama » qui signifie « vaste plaine aride ». Il est à préciser que la superficie du désert peut varier en fonction du parc national de Namib-Naukluft, couvrant une aire de plus de 23 000 km². Malgré l’aridité de la zone, il abrite également des décors très variés entre les canyons profonds, les plateaux rocheux très découpés et bien évidemment les immenses plages de sable battues par l’océan.

Partir en exploration du désert du Namib est une opportunité pour aller à la découverte de nombreux sites archéologiques, témoins de la vie des chasseurs-cueilleurs qui vivaient dans cette partie du pays il y a 750 000 ans de cela. Le désert du Namib est accessible tout au long de l’année. Du mois d’octobre jusqu’au mois d’avril, la température peut monter jusqu’à 40 °C. Il fera donc très chaud dans le désert. Par contre, les soirées sont plus douces. De mai à septembre, les nuits sont plus froides, mais les journées sont agréables.

 

Sites incontournables du Namib à visiter lors d’un voyage en Namibie

Non seulement le désert du Namib impressionne par ses dunes de couleurs étonnantes qui s’étendent à perte de vue, mais il est aussi connu pour ses sites remarquables comme :

  • Sossusvlei

Il s’agit d’un désert de sel et d’argile qui se situe dans le parc de Namib Naukluft. Les voyageurs y viennent pour admirer la mer de dunes rouges qui figurent parmi les plus hautes de la planète. Sossusvlei est un lieu idéal pour faire de la photographie, en particulier en début et en fin de journée.

 

  • La côte des Squelettes

Sur la côte du Kaokoland se localise la côte des Squelettes. Un nom évocateur des infortunés naufragés en raison d’un fort courant marin et du brouillard ainsi que des centaines de squelettes de baleines et d’otarie qui s’y trouvent. C’est sur cette côte que le désert du Namib est baigné par l’océan Atlantique. L’endroit est tout de même d’une beauté captivante. En sus, il accueille toute une colonie d’otaries à fourrure.

Escapade en Namibie, immersion dans le désert du Namib
Rate this post