vaporisateur

Le vaporisateur est un accessoire qui révolutionne le quotidien des fumeurs et de la médecine non conventionnelle comme l’aromathérapie depuis ces deux dernières années. Seulement, beaucoup hésitent encore à l’utiliser. Pour causes : la plupart ne savent pas ce que c’est, ni comment il fonctionne. Pour vous éclairer, nous allons donc répondre à ces questions fondamentales.

Le vaporisateur, c’est quoi ?

Le vaporisateur est un appareil utilisé pour libérer, sous formes de vapeur, tous les principes actifs que possèdent une plante, une huile essentielle ou l’herbe séchée. Cette vapeur est ensuite inhalée pour profiter de ses bienfaits de la cigarette électronique. 

Il est généralement employé en phytothérapie ou en aromathérapie comme avec l’utilisation d’huile CBD. Mais parfois, il s’utilise aussi pour consommer le cannabis et d’autres psychotropes puisqu’il permet de les consommer de manière moins nocive.

Pour ce faire, le vaporisateur chauffe les herbes, les plantes ou les huiles essentielles à une température qui ne dépasse pas celle de la combustion mais qui est largement suffisante pour créer une évaporation. Elle est idéalement comprise entre 40° à 220°C.

L’idée est d’éliminer les résidus de combustion du processus pour permettre à l’herbe ou le concentré de libérer de la vapeur riche en principes actifs pour que l’on puisse l’inhaler.

Les différentes types de vaporisateur :

Les vaporisateurs se déclinent dans des modèles infinis. Mais en général, ils se classent en seulement 2 catégories : les vaporisateurs portables et les vaporisateurs de table.

Vaporisateur portable

Le vaporisateur portable, comme son nom l’indique, est un modèle portatif de vaporisateur. Il est très pratique parce qu’il permet de vapoter n’importe où et à n’importe quel moment de la journée, en fonction de la durée de sa batterie. Il est largement plus petit que le vaporisateur de table. En effet, son design est presque semblable à celui d’une cigarette électronique. Mais ce n’est pas pour autant qu’il en est une. Il est appelé communément “vaporizer”, “vape pen”, ‘inhalateur” ou “vapo”.  L’un des modèles phare est le “mighty”: cet excellent modèle a fait ses preuves et compte des milliers d’utilisateurs dans le monde.

Vaporisateur de table

Il y a également le vaporisateur de table qui est un modèle, moins pratique, plus sophistiqué et plus complexe que le précédent. En effet, il est assez grand comparé au vaporisateur portable, ce qui ne permet pas de le transporter facilement sur soi. Néanmoins, il permet une consommation accompagnée et il résiste à un usage intensif s’il est bien entretenu.

Vaporisateur : comment il fonctionne ?

Pour chauffer l’herbe afin de transformer ses principes actifs en vapeur, le vaporisateur utilise 3 modes de vaporisation : la conduction thermique, le chauffage par rayonnement et le chauffage par convection.

Chauffage par conduction thermique

Normalement, ce sont les vaporisateurs les moins chers qui utilisent ce système de chauffage. Ici, les plantes ou les concentrés entrent directement au contact de la source de chaleur. Leurs goûts et arômes ont alors tendance à être plus altérés, voire dénaturés. En tout cas, cette méthode est très rapide pour chauffer l’herbe.

Chauffage par rayonnement

En ce qui concerne le vaporisateur à chauffage par rayonnement, une ampoule halogène est utilisé pour le chauffage. Elle va ensuite, chauffer la température par une énergie lumineuse que les plantes et les concentrés vont absorbés jusqu’à ce qu’ils atteignent un point de chauffage qui leur permettra de libérer les substances qu’ils contiennent.  

Chauffage par convection

Quant au vaporisateur à chauffage par convection, la vaporisation se produit indirectement. Effectivement, le vaporisateur fait passer de l’air chaud à travers les herbes et les concentrés par un compartiment séparé qui crée un courant et heurte le contenu de la chambre de vaporisation. La chaleur envahit alors la chambre jusqu’à obtenir la qualité de vapeur désirée. Le chauffage par convection permet d’obtenir une meilleure qualité de vapeur et une saveur plus douce que celle obtenue par le chauffage à conduction.

Comment fonctionne un vaporisateur ?
5 (100%) 1 vote[s]