Dirigeant association

Contrairement à ce que l’on pense au moment de sa création, diriger une association n’est pas chose facile. Quelques astuces permettent pourtant d’y arriver sans trop d’encombres. Les voici.

 

Utiliser Internet pour faire connaître son association

À l’ère ou toute activité, que ce soit professionnelle ou autre passe par Internet, il convient aussi de s’en servir pour faire connaître et prospérer son association. Bien que celle-ci ne soit pas à but lucratif, lui dédier un compte dans les réseaux sociaux comme Facebook permet de le rendre populaire auprès de nombreux utilisateurs. De même que mettre en place un blog y dédié aide à communiquer avec le public pouvant s’intéresser à ses activités et y adhérer. C’est aussi le cas pour les sites spécialisés comme YouTube, Vimeo ou Dailymotion sur lesquels mettre en ligne des vidéos véhiculant des messages clairs et efficaces. Dans cette optique, recourir les services de plateformes de crowdfunding aide à faire appel à la générosité des tiers pour obtenir des aides ou des dons.

Ouvrir un compte bancaire au nom de son association

Comme une association reçoit souvent des dons financiers et collecte les cotisations de ses adhérents, lui ouvrir un compte bancaire en facilite aussi la gestion. Tout bon dirigeant doit ainsi procéder de même et faire en sorte de le dédier exclusivement à la vie de son association. Cela lui permet, ainsi qu’aux autres membres, d’assurer un meilleur suivi des rentrées d’argent et de vérifier les dépenses avec lesquelles on les a utilisées. Cela est indispensable, notamment, lorsque l’association devient populaire et que le nombre de ses adhérents augmente. La plupart des banques proposent dans ce sens des comptes ou des livrets avec des modalités s’adaptant aux besoins des associations.

Se servir de bons outils de gestion

Toujours dans l’objectif d’assurer une gestion optimale de son association, l’usage de solution de gestion est aussi conseillé. Cela aide à bien organiser toutes les tâches relatives que bon nombre de membres rechignent à faire à cause de leurs complexités. Les logiciels de comptabilité répondent ainsi aux besoins des dirigeants d’association en quête d’outils leur permettant de gérer plus facilement les cotisations, bilans d’activité, budgets prévisionnels, etc. Ils peuvent aussi se servir d’autres logiciels leur facilitant la collecte des cotisations de leurs adhérents, comme celui proposé par Macotisation – gestion association.

Ne partagez les informations confidentielles qu’aux personnes de confiance

Une autre astuce consiste ainsi à n’en confier les données confidentielles comme code bancaire ou code d’accès à la base des données des membres qu’à certains adhérents de confiance, pouvant en assurer la sécurité. Noter en effet qu’au fur et à mesure de son développement, de tierces personnes malintentionnées peuvent les utiliser à leurs avantages.

Répartir équitablement les tâches

Enfin, comme le travail dans une association s’agit généralement de bénévolat, afin d’encourager tout le monde à y participer, il faut les partager de manière équitable. Cela évite les tensions internes si jamais certains adhérents croulent sous des tonnes de travail alors que d’autres non. En procédant ainsi, on peut qualifier son dirigeant de quelqu’un sachant gérer ses affaires.